LA BIOECONOMIE TROPICALE, VOUS CONNAISSEZ ?


La bioéconomie est sans doute le modèle économique de demain !

Elle regroupe les activités économiques liées à l’innovation, à la production, au développement et à l’utilisation de produits et de procédés issus du monde du vivant et renouvelables. Et tropicale, parce qu’elle est basée sur la production et l’exploitation éco-responsable de toutes les ressources et richesses, terrestres et marines, qui foisonnent sous nos latitudes.

Elle vise des marchés dans les domaines des rendements agricoles, des process industriels (agroalimentaire, environnement, énergie…), de la santé humaine et animale.

PRINCIPAUX SECTEURS

  • Canne à sucre
  • Fruits et légumes
  • Plantes aromatiques, à parfum et médicinales
  • Horticulture et autres productions végétales
  • Pêche et aquaculture
  • Elevage
  • Microalgues
  • Industrie agroalimentaire
  • Santé et Bien-être
  • Environnement

PRINCIPAUX MARCHÉS

  • Alimentation et aliments fonctionnels
  • Bioénergie
  • Biofertilisants
  • Eco-produits
  • e-santé
  • Extraits naturels tropicaux
  • Matériaux et produits bio-sourcés
  • Semences et plants


ACTUALITÉS


10 raisons de nous rejoindre


Retour
03/03/2016
La vie du pôle
Local

Le Club SULLY en réponse aux nouveaux enjeux d'innovation des politiques nationales


A l’issue d’une réunion qui a eu lieu le 3 Mars 2015, en marge du salon de l’Agriculture, les pôles de compétitivité Agri Sud-Ouest Innovation, Céréales Vallée, Industries & Agro-Ressources, Qualitropic, Qualimediterranée, Terralia, Valorial, Végépolys, Vitagora et Xylofutur ont décidé de structurer et d’accroitre leurs partenariats.

 

Pour ce faire, ils ont créé le CLUB SULLY : une structure associative de concertation, de réflexion et de communication inter-pôles destinée à renforcer leurs liens, à  faire connaitre leurs services et ainsi favoriser l’innovation dans leurs secteurs.

 

Les membres du club SULLY s’inscrivent tous dans la dynamique « Agriculture-Innovation 2025 » engagée par le Ministère de l’Agriculture, de l’Agro-Alimentaire et de la Forêt dont ils dépendent. Ils ont d’ailleurs adressé une contribution collective aux rapporteurs de cette mission.

 

Les 10 pôles de compétitivités membres souhaitent aussi inscrire leurs actions dans la politique de la « Nouvelle France Industrielle » voulue par le Ministère de l’Industrie tout en faisant entendre leurs différences.

 

Les spécificités et la transversalité des activités agricoles et agro-industrielles les ont en effet conduits par le passé à accompagner et labelliser de nombreux projets qui couvrent une grande partie des 9 thématiques de cette politique.

 

A l’heure où les dispositifs des pôles compétitivité font l’objet d’une évaluation par l’Etat, les membres du club Sully veulent constituer un véritable réseau de pôles de compétitivités maillant le territoire et sachant mettre en œuvre toutes les synergies de façon flexible et agile pour répondre à la fois à des problématiques transverses nationales et européennes et aux besoins spécifiques de leur territoire d’implantation.