LA BIOECONOMIE TROPICALE, VOUS CONNAISSEZ ?


La bioéconomie est sans doute le modèle économique de demain !

Elle regroupe les activités économiques liées à l’innovation, à la production, au développement et à l’utilisation de produits et de procédés issus du monde du vivant et renouvelables. Et tropicale, parce qu’elle est basée sur la production et l’exploitation éco-responsable de toutes les ressources et richesses, terrestres et marines, qui foisonnent sous nos latitudes.

Elle vise des marchés dans les domaines des rendements agricoles, des process industriels (agroalimentaire, environnement, énergie…), de la santé humaine et animale.

PRINCIPAUX SECTEURS

  • Canne à sucre
  • Fruits et légumes
  • Plantes aromatiques, à parfum et médicinales
  • Horticulture et autres productions végétales
  • Pêche et aquaculture
  • Elevage
  • Microalgues
  • Industrie agroalimentaire
  • Santé et Bien-être
  • Environnement

PRINCIPAUX MARCHÉS

  • Alimentation et aliments fonctionnels
  • Bioénergie
  • Biofertilisants
  • Eco-produits
  • e-santé
  • Extraits naturels tropicaux
  • Matériaux et produits bio-sourcés
  • Semences et plants


ACTUALITÉS


10 raisons de nous rejoindre


Retour
28/04/2016
Vie du réseau
Local

Séminaire ILEVA - Déchets et Innovation : un double défi pour notre île


SEMINAIRE ILEVA

DECHETS ET INNOVATION : UN DOUBLE DEFI POUR NOTRE ILE

Prévention, réduction, valorisation,… Quelles solutions pour demain ?

 

Le jeudi 28 avril 2016 a eu lieu le séminaire organisé par le syndicat mixte ILEVA. Cet événement a réuni plusieurs acteurs réunionnais du secteur économique de la gestion des déchets pour échanger sur le thème de la mise en place de méthodes de traitement et de valorisation innovantes des déchets. Ce sujet est au cœur des préoccupations environnementales actuelles, notamment depuis le vote de la loi sur la Transition Ecologique pour la Croissance Verte (LTECV) en aout 2015.

 

La journée a été animée par différents débats. Une première discussion sur le thème de la valorisation énergétique a permis de présenter la future unité de production de Combustibles Solides de Refus (CSR) dans le sud de l’île d’ici 2021, dont le but est d’offrir une alternative aux énergies fossiles. 

 

Au cours du second débat sur la gestion des bio-déchets, il en est ressorti que cette filière manque de structuration. Plusieurs pistes d’améliorations ont été données, notamment concernant l’organisation de leur collecte et la sensibilisation de tous les acteurs de la chaîne.

  

Enfin, lors du dernier échange sur les méthodes de prévention à mettre en place pour réduire les quantités de déchets produits, trois pistes ont été données : renforcer la lutte contre le gaspillage alimentaire en particulier dans les écoles, créer des outils pédagogiques tels que des films de sensibilisation sur l’importance du recyclage pour inciter la population à changer ses habitudes, et encourager la dématérialisation en s’appuyant plus sur les outils informatiques (diminuer par exemple l’utilisation de papier dans les entreprises, etc).