LA BIOECONOMIE TROPICALE, VOUS CONNAISSEZ ?


La bioéconomie est sans doute le modèle économique de demain !

Elle regroupe les activités économiques liées à l’innovation, à la production, au développement et à l’utilisation de produits et de procédés issus du monde du vivant et renouvelables. Et tropicale, parce qu’elle est basée sur la production et l’exploitation éco-responsable de toutes les ressources et richesses, terrestres et marines, qui foisonnent sous nos latitudes.

Elle vise des marchés dans les domaines des rendements agricoles, des process industriels (agroalimentaire, environnement, énergie…), de la santé humaine et animale.

PRINCIPAUX SECTEURS

  • Canne à sucre
  • Fruits et légumes
  • Plantes aromatiques, à parfum et médicinales
  • Horticulture et autres productions végétales
  • Pêche et aquaculture
  • Elevage
  • Microalgues
  • Industrie agroalimentaire
  • Santé et Bien-être
  • Environnement

PRINCIPAUX MARCHÉS

  • Alimentation et aliments fonctionnels
  • Bioénergie
  • Biofertilisants
  • Eco-produits
  • e-santé
  • Extraits naturels tropicaux
  • Matériaux et produits bio-sourcés
  • Semences et plants


ACTUALITÉS


10 raisons de nous rejoindre


Retour
07/06/2016
Vie du réseau
Local

La vie des RITA


  • Le 07 Juin 2016, le 3ème CPR du RITA Animal/Elevage a placé l’année 2016 comme année du : Transfert.

Cette réunion a permis de mettre en exergue une vraie attente des professionnels du RITA animal/élevage qui est un élément essentiel du développement des filières. Le DAAF O.Degenmann a souligné l’importance du RITA  pour favoriser le développement de la production des filières.

Il a aussi rappelé qu’à la demande de l’ODEADOM, les stratégies filières doivent être déclinées en 15 objectifs prioritaires et que les RITA en font partie intégrante.

Les thèmes abordés lors de ce CPR : le volet sanitaire, le volet fourrage, les réseaux de référence, les formations, la communication,  l’animation Inter-DOM

 

 

  • Le 08 Juin dernier a eu lieu le comité régional de pilotage du RITA Horticole/Fruits et légumes.

Les priorités d’actions fixées ont été rappelées : agroécologie, place des produits locaux, transfert et coopération régionale. Lors de ce comité, différents acteurs ont pu présenter leurs besoins, leurs projets ou leurs résultats . Le CPR a officiellement validé l’entrée de la filière vanille dans les champs d’actions du RITA Horti avec la volonté d’étudier et de développer au sein du réseau des projets permettant de répondre aux besoins de cette filière à la Réunion. Le nouvel outil d’animation, d’information et de coordination web des RITA : COATIS, actuellement en cours d’optimisation, a également été présenté.

 

  • Le 3ème RITA Cannes a eu lieu le jeudi 9 juin 2016 au lycée de Saint Paul.

Cet événement a permis dans un premier temps d’échanger sur l’avenir de la filière canne à sucre à La Réunion suite à la suppression des quotas à partir du 1er octobre 2017. Pour accompagner les agriculteurs dans ce changement, une réunion sera prochainement organisée par le DAAF afin de mener une réflexion avec les différents acteurs de la filière canne et identifier 15 actions prioritaires à mettre en place pour permettre à l’agriculture réunionnaise de rester compétitive.

Dans un second temps, les diverses actions mises en place sur le territoire sur les thématiques prioritaires telles que la fertilisation, l’irrigation, la sélection variétale ou encore l’utilisation des herbicides ont été présentées. En effet, eRcane, le Cirad, la Chambre d’Agriculture et le groupe Téreos animent ensemble plusieurs ateliers, groupes de travail et mettent en place des parcelles de démonstration afin de conseiller au mieux les agriculteurs réunionnais.