LA BIOECONOMIE TROPICALE, VOUS CONNAISSEZ ?


La bioéconomie est sans doute le modèle économique de demain !

Elle regroupe les activités économiques liées à l’innovation, à la production, au développement et à l’utilisation de produits et de procédés issus du monde du vivant et renouvelables. Et tropicale, parce qu’elle est basée sur la production et l’exploitation éco-responsable de toutes les ressources et richesses, terrestres et marines, qui foisonnent sous nos latitudes.

Elle vise des marchés dans les domaines des rendements agricoles, des process industriels (agroalimentaire, environnement, énergie…), de la santé humaine et animale.

PRINCIPAUX SECTEURS

  • Canne à sucre
  • Fruits et légumes
  • Plantes aromatiques, à parfum et médicinales
  • Horticulture et autres productions végétales
  • Pêche et aquaculture
  • Elevage
  • Microalgues
  • Industrie agroalimentaire
  • Santé et Bien-être
  • Environnement

PRINCIPAUX MARCHÉS

  • Alimentation et aliments fonctionnels
  • Bioénergie
  • Biofertilisants
  • Eco-produits
  • e-santé
  • Extraits naturels tropicaux
  • Matériaux et produits bio-sourcés
  • Semences et plants


ACTUALITÉS


10 raisons de nous rejoindre


Retour
20/10/2016
La vie du pôle
Local

Etude sur la valorisation de la Recherche à La Réunion menée par NEXA - 20 octobre 2016 - Saint Denis


Dans le cadre du déploiement de la Stratégie de Spécialisation Intelligente (S3) et du Schéma Régional de Développement Economique, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII) de la Région Réunion, la valorisation de la recherche apparait comme une réponse pertinente aux enjeux du territoire, à travers la spécialisation et la différentiation de ce dernier. En outre, elle contribue à la compétitivité de son économie et à la création de nouvelles activités génératrices d’emplois.

 

Ainsi, sous l’égide de NEXA et du cabinet conseil Erdyn, un groupe de travail relatif à la valorisation de la recherche s’est constitué, regroupant des acteurs de la recherche et des structures en charge de l’innovation à La Réunion, comme Qualitropic.

 

Ses objectifs sont de :

- dresser un état des lieux des pratiques de valorisation ;

- recenser les besoins ;

- élaborer des propositions d’amélioration du dispositif régional de valorisation.

 

Le 20 octobre se tenait une réunion de présentation et de validation de la méthodologie de l’étude. Suite à cette dernière, des entretiens à destination des entreprises réunionnaises, des acteurs de la recherche et des structures d’accompagnement de l’innovation ont été menés afin d’identifier les leviers à actionner pour la mise en œuvre d’un plus grand nombre de projets collaboratifs.

 

Les résultats de ce diagnostic seront présentés, début décembre, au cours d’ateliers et permettront d’élaborer un dispositif efficient de valorisation de la recherche sur notre territoire.