LA BIOECONOMIE TROPICALE, VOUS CONNAISSEZ ?


La bioéconomie est sans doute le modèle économique de demain !

Elle regroupe les activités économiques liées à l’innovation, à la production, au développement et à l’utilisation de produits et de procédés issus du monde du vivant et renouvelables. Et tropicale, parce qu’elle est basée sur la production et l’exploitation éco-responsable de toutes les ressources et richesses, terrestres et marines, qui foisonnent sous nos latitudes.

Elle vise des marchés dans les domaines des rendements agricoles, des process industriels (agroalimentaire, environnement, énergie…), de la santé humaine et animale.

PRINCIPAUX SECTEURS

  • Canne à sucre
  • Fruits et légumes
  • Plantes aromatiques, à parfum et médicinales
  • Horticulture et autres productions végétales
  • Pêche et aquaculture
  • Elevage
  • Microalgues
  • Industrie agroalimentaire
  • Santé et Bien-être
  • Environnement

PRINCIPAUX MARCHÉS

  • Alimentation et aliments fonctionnels
  • Bioénergie
  • Biofertilisants
  • Eco-produits
  • e-santé
  • Extraits naturels tropicaux
  • Matériaux et produits bio-sourcés
  • Semences et plants


ACTUALITÉS


10 raisons de nous rejoindre


Retour
24/11/2016
La vie du pôle
Local

12ème comité de pilotage du RITA Horticole - 24 novembre 2016 - Saint Pierre


Qualitropic a participé au 12ème comité de pilotage du RITA Horticole qui s’est tenu le 24 Novembre 2016, au sein des locaux de l’Armeflhor. Cet évènement a été l’occasion pour les divers acteurs de la filière de présenter leurs travaux, tels que les nouveaux axes stratégiques de l’UMT SPAT (Unité Mixte Technologique Santé végétale et Production de l’Agroécologie en milieu Tropical) qui réunit le Cirad et l’Armeflhor pour répondre aux demandes techniques des agriculteurs, ou encore les récentes formations proposées par la Chambre d’Agriculture aux agriculteurs. Monsieur Fages, président de l’UHPR (Union des Horticulteurs et Pépiniéristes de La Réunion), a également présenté les fiches d’actions qui ont été retenues suite à l’audit qui a eu lieu en 2016 afin de redynamiser la filière.

Enfin, ce RITA s’est clôturé par l’annonce de la création d’un RITA Bio pour répondre au manque de regroupement et de concertation de la filière à La Réunion. Ce nouveau groupe sera composé des mêmes participants que le RITA Horticole et de l’ITAB (Institut Technique de l’Agriculture Biologique).