LA BIOECONOMIE TROPICALE, VOUS CONNAISSEZ ?


La bioéconomie est sans doute le modèle économique de demain !

Elle regroupe les activités économiques liées à l’innovation, à la production, au développement et à l’utilisation de produits et de procédés issus du monde du vivant et renouvelables. Et tropicale, parce qu’elle est basée sur la production et l’exploitation éco-responsable de toutes les ressources et richesses, terrestres et marines, qui foisonnent sous nos latitudes.

Elle vise des marchés dans les domaines des rendements agricoles, des process industriels (agroalimentaire, environnement, énergie…), de la santé humaine et animale.

PRINCIPAUX SECTEURS

  • Canne à sucre
  • Fruits et légumes
  • Plantes aromatiques, à parfum et médicinales
  • Horticulture et autres productions végétales
  • Pêche et aquaculture
  • Elevage
  • Microalgues
  • Industrie agroalimentaire
  • Santé et Bien-être
  • Environnement

PRINCIPAUX MARCHÉS

  • Alimentation et aliments fonctionnels
  • Bioénergie
  • Biofertilisants
  • Eco-produits
  • e-santé
  • Extraits naturels tropicaux
  • Matériaux et produits bio-sourcés
  • Semences et plants


ACTUALITÉS


10 raisons de nous rejoindre


Retour
03/04/2017
Vie du réseau
Local

Les futurs ingénieurs de l'ESIROI relèvent leurs Défis !


Lundi 03 Avril dernier, 3 équipes d’élèves ingénieurs de 4ème année de l’ESIROI se sont affrontés dans un concours d’innovation interne : Les Défis ESIROI

 

Nouveauté pour l’école d’ingénieurs de la Réunion, ce challenge est destiné à répondre à des enjeux concrets de filières, ou d’entreprises, en faisant émerger des solutions innovantes mais réalistes et valorisantes pour le territoire autour de problématiques nouvelles chaque année. 

 

Initié en Août 2016, le concours se déroule selon la méthode d’apprentissage actif par projets, et met les étudiants face à des problématiques multiples auxquelles ils feront face en tant que futurs ingénieurs. 

 

Cette première édition était notamment marquée par la collaboration de deux spécialités de l’ESIROI : agroalimentaire et bâtiment & énergie.

 

Les membres de l’équipe pédagogique et leurs partenaires institutionnels et entreprises ont proposé aux élèves de plancher sur : "la conception d’une unité, mobile et autonome, de transformation de fruits locaux ». 

 

Vainqueur de cette première édition, le projet Frui’ticar, proposait une solution clef en main avec son camion modulable permettant de transformer les écarts de productions (communément appelés fruits « moches » - destinés à être jetés alors qu’ils sont parfaitement consommables et possèdent de bonnes qualités organoleptiques) en plusieurs produits finis (cubes de fruits, purée, etc). Placé à des endroits stratégiques de récupération, toute la transformation se fait dans ce camion-usine. Un service de livraison effectue ensuite les approvisionnement des clients. L’unité est en partie autonome grâce à l’utilisation de l’énergie solaire. 

Les deux concurrents directs de Frui’ticar : Mouv’Exotic et Nou La Fruit, eux aussi n’ont pas démérité en proposant également leur unité mobile et autonome de transformation de fruits en jus, en smoothies ou encore en coulis. Proposant même de se déplacer au plus proche des exploitations. 

 

En attendant qu’une de ces solutions soit peut-être adoptée par une structure locale et déployée à la Réunion, l’ESIROI réfléchit d’ors et déjà à la thématique de la seconde édition de son concours en 2018!

 

Les élèves ingénieurs de l'ESIROI relèvent le défi / Clicanoo - 08/04/2017

Frui'ticar vainqueur des Défis ESIROI 2017

Communiqué presse