LA BIOECONOMIE TROPICALE, VOUS CONNAISSEZ ?


La bioéconomie est sans doute le modèle économique de demain !

Elle regroupe les activités économiques liées à l’innovation, à la production, au développement et à l’utilisation de produits et de procédés issus du monde du vivant et renouvelables. Et tropicale, parce qu’elle est basée sur la production et l’exploitation éco-responsable de toutes les ressources et richesses, terrestres et marines, qui foisonnent sous nos latitudes.

Elle vise des marchés dans les domaines des rendements agricoles, des process industriels (agroalimentaire, environnement, énergie…), de la santé humaine et animale.

PRINCIPAUX SECTEURS

  • Canne à sucre
  • Fruits et légumes
  • Plantes aromatiques, à parfum et médicinales
  • Horticulture et autres productions végétales
  • Pêche et aquaculture
  • Elevage
  • Microalgues
  • Industrie agroalimentaire
  • Santé et Bien-être
  • Environnement

PRINCIPAUX MARCHÉS

  • Alimentation et aliments fonctionnels
  • Bioénergie
  • Biofertilisants
  • Eco-produits
  • e-santé
  • Extraits naturels tropicaux
  • Matériaux et produits bio-sourcés
  • Semences et plants


ACTUALITÉS


10 raisons de nous rejoindre


Retour
30/03/2017
La vie du pôle
Local

Gouvernance énergie : réunion du sous-groupe biomasse - filière méthanisation - 30 mars 2017


En tant qu’acteur important de la valorisation de la biomasse en énergie, Qualitropic a participé à la réunion de la gouvernance énergie animée par la SPL Energie sur la filière méthanisation à La Réunion. Au cours de cette réunion, le nouveau mode d’achat de l’électricité définit par l’arrêté du 13/12/2016 a été présenté. A partir de cette date, il n’existe plus de tarif d’achat obligatoire dans les DOM. Un contrat de gré à gré, définissant les modalités de rachat, doit à présent être conclu entre EDF et le producteur d’électricité. Ces contrats seront instruits par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) qui émettra un avis favorable ou défavorable concernant le projet de production d’électricité et le projet de contrat avec EDF.

Les résultats des études menées en 2016 par la SPL Energie sur l’« Intérêt et potentialité de la méthanisation agricole de petite puissance » et sur l’ « Etat des lieux de la méthanisation des boues de STEP » ont également été présentés. Cette année, une nouvelle étude sur la « Gestion du digestat de méthanisation au niveau du territoire » sera réalisée.

Enfin, lors de cette réunion, le projet d’arrêté du Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt approuvant un cahier des charges pour la mise sur le marché et l’utilisation de digestat de méthanisation agricole en tant que matière fertilisante, a été annoncé par la DAAF Réunion. Une publication au JO est prévue le 04/04/2017.