LA BIOECONOMIE TROPICALE, VOUS CONNAISSEZ ?


La bioéconomie est sans doute le modèle économique de demain !

Elle regroupe les activités économiques liées à l’innovation, à la production, au développement et à l’utilisation de produits et de procédés issus du monde du vivant et renouvelables. Et tropicale, parce qu’elle est basée sur la production et l’exploitation éco-responsable de toutes les ressources et richesses, terrestres et marines, qui foisonnent sous nos latitudes.

Elle vise des marchés dans les domaines des rendements agricoles, des process industriels (agroalimentaire, environnement, énergie…), de la santé humaine et animale.

PRINCIPAUX SECTEURS

  • Canne à sucre
  • Fruits et légumes
  • Plantes aromatiques, à parfum et médicinales
  • Horticulture et autres productions végétales
  • Pêche et aquaculture
  • Elevage
  • Microalgues
  • Industrie agroalimentaire
  • Santé et Bien-être
  • Environnement

PRINCIPAUX MARCHÉS

  • Alimentation et aliments fonctionnels
  • Bioénergie
  • Biofertilisants
  • Eco-produits
  • e-santé
  • Extraits naturels tropicaux
  • Matériaux et produits bio-sourcés
  • Semences et plants


ACTUALITÉS


10 raisons de nous rejoindre


Retour
18/05/2017
La vie du pôle
Local

HHI : La Canne à sucre, durable par nature - 18 mai 2017 - eRcane


Dans le cadre de la sortie de la plaquette du Syndicat du sucre « Filière Canne-Sucre de La Réunion, durable par nature », s’est tenu le 18 mai dernier, un Happy Hour de l’Innovation sur le site d’eRcane à Sainte-Clotilde. Ce moment convivial d’échanges a rassemblé une soixantaine de personnes.

 

A travers des présentations, la séquence avait pour objectif de valoriser les potentialités d’innovation et de développement durable autour de la canne à sucre à La Réunion et de permettre les échanges entre le public présent et les intervenants.

 

1)      Présentation d’eRcane  / B Siegmund

 

Depuis près de 90 ans eRcane mène des recherches pour accompagner la filière canne-sucre de La Réunion et lui permettre d’opérer des gains de productivité tant au niveau agricole qu’industriel.

En 2017 eRcane est organisé en 2 divisions et 5 services :

  • Agronomie : (1) Création et sélection variétale – (2) Techniques culturales
     
  • Industrielle : (3) Automatismes industriels – (4) Procédés et innovations industriels – (5) Bioraffinerie et chimie verte

 

2)      Présentation Cirad à La Réunion / E Jeuffrault

 

Depuis plus de 50 ans le Cirad accompagne le développement de l’agriculture à La Réunion. Le dispositif regroupe 170 agents dont 70 chercheurs. La programmation des recherches pour la période actuelle est organisée autour de 4 axes : (1) Santé animale – (2) Biodiversité et santé végétale – (3) Services et impacts des activités agricoles en milieu tropical – (4) système agroalimentaire de qualité.

 

3)      Présentation « Activités Canne à sucre » du Cirad à La Réunion / P Marnotte

 

Les interventions du Cirad à La Réunion en matière de canne à sucre sur les 4 thèmes suivants : (1) Amélioration des performances des systèmes de cultures – (2) Protection intégrée – (3) Recyclage des nutriments et maitrise des flux de contaminants – (4) Traitement de l’information spatiale.

 

4)      Présentation du document du Syndicat du Sucre : « Filière Canne-Sucre de La Réunion, Durable par nature » / B Siegmund

 

Le document qui est disponible sur le site du syndicat du sucre ( www.sucre.re ) est organisé en 9 grands chapitres : (1) Une filière adaptée à son territoire – (2)

 

5)      « Maitrise de mauvaises herbes : du chimique aux méthodes alternatives » / D Marion (eRcane/Cirad) et P Marnotte (Cirad)

 

Dans ce cadre eRcane intervient à 2 niveaux :
 

  • Expérimentation des herbicides en canne à sucre afin d’apporter les conseils les plus adaptées en fonction des différentes conditions pédo-climatiques rencontrées en production de canne à La Réunion
     
  • Réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires en maintenant une production performante. Pour ce faire 5 axes sont abordés : (1) Couverts végétaux entre 2 cycles de canne – (2) optimisation de la gestion de la paille – (3) Plantes de service sur l’inter rang – (4) Techniques de désherbage mécanique – (5) Impact variétal sur l’enherbement.

Pour sa part le Cirad intervient en amont des activités menées par eRcane en analysant l’impact des plantes de service dans leurs différentes fonctions et en particulier sur la maitrise de l’enherbement. Par ailleurs un travail d’identification de plantes de services adaptées aux différentes conditions des zones de production de canne à sucre est réalisé.

 

6)      « Projet TERO : Valoriser la matière organique par la canne » / J Paillat (eRcane)

 

Ce projet a pour objectif de valider l’utilisation optimale des matières organiques produites à La Réunion par la culture de canne à sucre et ainsi diminuer la dépendance vis-à-vis de l’importation des engrais minéraux chimiques ou miniers et contribuer à la durabilité de la filière.

8 matières organiques issues de l’élevage, de l’agro-industrie et de l’urbain seront testées à terme sur 4 sites différents à La Réunion.

 

7)      « Bioraffinerie et chimie verte de la canne » / C Roussel (eRcane)

 

La sucrerie de canne peut déjà être qualifiée de bioraffinerie : les 3 co-produits issus de l’extraction du sucre sont valorisés : (1) la bagasse est brûlée dans la centrale thermique pour produire de l’électricité délivrée sur le réseau EDF, en sus de la vapeur et l’électricité consommée par la sucrerie pour son propre fonctionnement, (2) les écumes retournent aux champs en tant qu’engrais et (3) la mélasse est utilisée pour la production de rhum.

Des recherches en partenariat sont conduites par eRcane pour de nouvelles valorisations à partir de ces 3 co-produits. Le processus de recherche débute par l’identification de molécules d’intérêt à partir de matériel analytique de pointe, suivi de développement de procédés à l’échelle du laboratoire. Au terme de ces travaux en laboratoire, eRcane dispose d’éléments de pilote de bioraffinerie rendant ainsi possible un changement d’échelle pour passer au niveau pré-industriel.