LA BIOECONOMIE TROPICALE, VOUS CONNAISSEZ ?


La bioéconomie est sans doute le modèle économique de demain !

Elle regroupe les activités économiques liées à l’innovation, à la production, au développement et à l’utilisation de produits et de procédés issus du monde du vivant et renouvelables. Et tropicale, parce qu’elle est basée sur la production et l’exploitation éco-responsable de toutes les ressources et richesses, terrestres et marines, qui foisonnent sous nos latitudes.

Elle vise des marchés dans les domaines des rendements agricoles, des process industriels (agroalimentaire, environnement, énergie…), de la santé humaine et animale.

PRINCIPAUX SECTEURS

  • Canne à sucre
  • Fruits et légumes
  • Plantes aromatiques, à parfum et médicinales
  • Horticulture et autres productions végétales
  • Pêche et aquaculture
  • Elevage
  • Microalgues
  • Industrie agroalimentaire
  • Santé et Bien-être
  • Environnement

PRINCIPAUX MARCHÉS

  • Alimentation et aliments fonctionnels
  • Bioénergie
  • Biofertilisants
  • Eco-produits
  • e-santé
  • Extraits naturels tropicaux
  • Matériaux et produits bio-sourcés
  • Semences et plants


ACTUALITÉS


10 raisons de nous rejoindre


Retour
19/05/2017
Les Appels à Projets
Local

Appel à projets de recherche & innovation - Protection durable des cultures sans néonicotinoïdes : améliorer l?émergent et ouvrir des perspectives innovantes


La direction de la recherche et de l’innovation du ministère de la transition écologique et solidaire (MTES/CGDD) et la sous-direction de la recherche, de l’innovation et des coopérations internationales du ministère de l’agriculture et de l'alimentation (MAA/DGER) lancent conjointement cet appel à projets de recherche et innovation dans le cadre de l’axe 2 « Améliorer les connaissances et les outils pour demain et encourager la recherche et l’innovation » du plan Écophyto II. 

 

Cet appel, dont la dotation financière prévue est de 1 500 k€, vise à soutenir les initiatives pour étendre les solutions existantes, améliorer et fiabiliser les solutions émergentes et lancer des approches innovantes à même d’assurer une protection durable des cultures sans néonicotinoïdes.

 

Il est structuré autour de deux axes :

•  Les solutions émergentes pas encore totalement adoptées et pour lesquelles une amélioration des techniques et des modalités d’utilisation, un accompagnement technique et des référentiels manquent pour leur pleine appropriation sur le terrain et la fiabilisation de leur efficacité .

•  Des nouvelles pistes d’innovation pour étendre les solutions à disposition et poursuivre la spirale vertueuse de moindre dépendance et de moindre impact attaché aux activités de production agricole.

 

Trois types de réponses sont possibles au présent appel :

 - Des projets exploratoires qui seront financés pour une durée maximale d’un an et un montant d’aide maximal de 15 k€ ; le but de ces projets exploratoires est d’aboutir, sur des sujets émergents, à des analyses de nature prospective dans certains types d’agriculture et ou certaines filières ou des preuves de concepts liées à des sujets novateurs ou très peu explorés.

 - Des projets de démonstration ou d’incubation visant à montrer l’application d’une solution dans différents contextes ou à explorer une idée novatrice dont la faisabilité n’est pas assurée seront aussi soutenus ; la durée maximale de ces projets sera de deux ans, avec un soutien financier n’excédant pas 50 k€.

 - Des projets de plus grande ampleur scientifique et d’interdisciplinarité (R&D) qui seront financés pour une durée maximale de 3 ans et un montant d’aide maximal de 200 k€ ; des projets multisites seront tout particulièrement appréciés s’ils permettent de tester la généricité des résultats.

 

Tous les types d’organisations (organismes de recherche et développement, collectivités, entreprises, réseaux d’agriculteurs, instituts techniques, etc.) peuvent proposer un projet. Le consortium devra être constitué en fonction du type d’approche proposée, et comprendre un ensemble de partenaires complémentaires, adapté à l’ambition du projet avec, selon la situation, des acteurs de la recherche, de la recherche et développement, et/ou du transfert et de la valorisation étendue à l’appui à l’enseignement.

 

Date de clôture : 17/07/2017 

 

Plus d'informations : https://aprecophytorecherche.optimytool.com/fr/