LA BIOECONOMIE TROPICALE, VOUS CONNAISSEZ ?


La bioéconomie est sans doute le modèle économique de demain !

Elle regroupe les activités économiques liées à l’innovation, à la production, au développement et à l’utilisation de produits et de procédés issus du monde du vivant et renouvelables. Et tropicale, parce qu’elle est basée sur la production et l’exploitation éco-responsable de toutes les ressources et richesses, terrestres et marines, qui foisonnent sous nos latitudes.

Elle vise des marchés dans les domaines des rendements agricoles, des process industriels (agroalimentaire, environnement, énergie…), de la santé humaine et animale.

PRINCIPAUX SECTEURS

  • Canne à sucre
  • Fruits et légumes
  • Plantes aromatiques, à parfum et médicinales
  • Horticulture et autres productions végétales
  • Pêche et aquaculture
  • Elevage
  • Microalgues
  • Industrie agroalimentaire
  • Santé et Bien-être
  • Environnement

PRINCIPAUX MARCHÉS

  • Alimentation et aliments fonctionnels
  • Bioénergie
  • Biofertilisants
  • Eco-produits
  • e-santé
  • Extraits naturels tropicaux
  • Matériaux et produits bio-sourcés
  • Semences et plants


ACTUALITÉS


10 raisons de nous rejoindre


Retour
10/10/2017
La vie du pôle
Local

Insectinov 2, l'avenir au travers des insectes - Du 10 au 12 octobre - Romainville


Du 10 au 12 Octobre, à Romainville, Qualitropic participait au salon Insectinov 2, dédié à la production d’insectes ! 
 

Organisé par Adebiotech et Agroparistech, cette deuxième édition d’Insectinov soutenue par 4 pôles de compétitivité réunissait plus de 200 personnes, de plus de 20 pays.
 

Dans la continuité de la première édition de 2014, où les insectes étaient présentés comme une filière d’avenir, cette fois nous étions bien dans le présent avec des actions concrètes : projets de recherche, sociétés en activité, nouveauté réglementaire, perspectives de filière! 

 

Comment nourrir en 2050, environ 10 milliards d’hommes, mais également leurs animaux ? Comment mieux exploiter, répartir et préserver nos ressources, sans les épuiser ou les saturer ? Comment mieux gérer et valoriser nos déchets ?  Tout cela, en essayant de garder un équilibre économique ? Et En limitant les risques de crises alimentaires et sanitaires? 
 

Les insectes apparaîtraient comme une partie de la réponse à ces questions majeures. Mais nous connaissons, à ce jour, très peu ces êtres vivants. 
 

En effet, uniquement 0,2% des insectes présents sur terre sont étudiés ou semi-domestiqués malgré des pratiques d’entomophagie ancestrales dans certaines parties du monde ou encore le recours à certains insectes dans les mécanismes de biocontrôle. Les possibilités sont donc encore vastes et les opportunités de travail sur le sujet sont conséquentes. Il faut cependant savoir également rester prudent et assurer la sécurité nécessaire et attendue sur ce sujet d’actualité, soutenu notamment par la FAO. 

 

Les avancées en termes de recherche, les initiatives de développements industriels, mais aussi l'état des lieux de la réglementation ont été au cœur de ce colloque où des experts du domaine étaient présents.
 

Des exposés, tables rondes, ateliers, ont permis de rappeler les vastes opportunités qu’offrent les insectes pour des applications en alimentation humaine et animale mais également sur de nombreux autres secteurs d’activité.
 

La filière avance mais doit encore relever certains défis (réglementaires, sanitaires, techniques, d’acceptation, et bien d'autres) pour pouvoir faire valoir les critères de quantité, de qualité, de durabilité et de responsabilité sociale qu’elle revendique. 
 

En France, les insectes ne sont toujours pas à l’heure actuelle autorisés en alimentation humaine par exemple. Et les démarches pour des demandes d’autorisation de mise en marché de produits alimentaires à base d’insectes, considérés comme des Novel Food au sens européen, sont encore longues et lourdes. Heureusement, les choses évoluent au fur et à mesure comme en témoigne la récente autorisation d’utilisation des protéines d’insectes en alimentation aquacole, ou les évolutions attendues pour 2018. 

 

Vos prochains rendez-vous importants pour la filière insectes : le 21 Novembre à Bruxelles avec la conférence internationale de l’interprofession : IPIFF, et en Décembre à la Réunion au cours d’un atelier animé par Qualitropic!