LA BIOECONOMIE TROPICALE, VOUS CONNAISSEZ ?


La bioéconomie est sans doute le modèle économique de demain !

Elle regroupe les activités économiques liées à l’innovation, à la production, au développement et à l’utilisation de produits et de procédés issus du monde du vivant et renouvelables. Et tropicale, parce qu’elle est basée sur la production et l’exploitation éco-responsable de toutes les ressources et richesses, terrestres et marines, qui foisonnent sous nos latitudes.

Elle vise des marchés dans les domaines des rendements agricoles, des process industriels (agroalimentaire, environnement, énergie…), de la santé humaine et animale.

PRINCIPAUX SECTEURS

  • Canne à sucre
  • Fruits et légumes
  • Plantes aromatiques, à parfum et médicinales
  • Horticulture et autres productions végétales
  • Pêche et aquaculture
  • Elevage
  • Microalgues
  • Industrie agroalimentaire
  • Santé et Bien-être
  • Environnement

PRINCIPAUX MARCHÉS

  • Alimentation et aliments fonctionnels
  • Bioénergie
  • Biofertilisants
  • Eco-produits
  • e-santé
  • Extraits naturels tropicaux
  • Matériaux et produits bio-sourcés
  • Semences et plants


ACTUALITÉS


10 raisons de nous rejoindre


Retour
15/03/2018
La vie du pôle
Local

L'« économie bleue », potentiel de développement majeur pour La Réunion


Il existe à La Réunion un potentiel de valorisation et de développement sur l’ensemble des thématiques de l’économie bleue : pêche et aquaculture, activité portuaire, maintenance navale, tourisme, énergies renouvelables marines, valorisation des ressources marines, gestion des risques littoraux…

 

Aussi, sous l’égide de la région Réunion, les acteurs de l’économie bleue (acteurs publics, acteurs de la recherche et de l’innovation, pôle de compétitivité, clusters, organisations socio-professionnelles, entreprises privées, etc…) ont mesuré la nécessité d’améliorer et d’approfondir leurs échanges, leurs réflexions et leurs actions autour de ce potentiel économique et des enjeux de développement durable qui y sont liés. 

 

Afin de donner de la cohérence et de la lisibilité à l’ensemble des actions et projets menés dans ce cadre, un comité de pilotage rassemblant l’ensemble de acteurs locaux, dont fait partie Qualitropic a proposé la création d’un « Institut bleu », hotspot de la bioéconomie marine tropicale dans l’océan indien.