LA BIOECONOMIE TROPICALE, VOUS CONNAISSEZ ?


La bioéconomie est sans doute le modèle économique de demain !

Elle regroupe les activités économiques liées à l’innovation, à la production, au développement et à l’utilisation de produits et de procédés issus du monde du vivant et renouvelables. Et tropicale, parce qu’elle est basée sur la production et l’exploitation éco-responsable de toutes les ressources et richesses, terrestres et marines, qui foisonnent sous nos latitudes.

Elle vise des marchés dans les domaines des rendements agricoles, des process industriels (agroalimentaire, environnement, énergie…), de la santé humaine et animale.

PRINCIPAUX SECTEURS

  • Canne à sucre
  • Fruits et légumes
  • Plantes aromatiques, à parfum et médicinales
  • Horticulture et autres productions végétales
  • Pêche et aquaculture
  • Elevage
  • Microalgues
  • Industrie agroalimentaire
  • Santé et Bien-être
  • Environnement

PRINCIPAUX MARCHÉS

  • Alimentation et aliments fonctionnels
  • Bioénergie
  • Biofertilisants
  • Eco-produits
  • e-santé
  • Extraits naturels tropicaux
  • Matériaux et produits bio-sourcés
  • Semences et plants


ACTUALITÉS

10 raisons de nous rejoindre


Retour
05/04/2018
Vie du réseau
Local

ESICAO remporte la finale des Défis ESIROI


Nous vous l’annoncions en mars, la seconde édition des Défis ESIROI touchait à sa fin! 
 

C’est donc à Saint-Pierre, le 5 avril dernier, que s’est déroulé cet événement, point d’orgue de la confrontation de 3 équipes mixtes d’étudiants (spécialités agro-alimentaire et bâtiment-énergie) sur un sujet d'innovation.
 

Leur objectif sur l’année qui vient de s’écouler, était de pouvoir répondre aux attentes de Cacao Péi, association locale dont le but est de faire revivre la culture du cacao à la Réunion. 
 

Les élèves-ingénieurs avaient ainsi planché sur la conception d’un outil de séchage des fèves de cacao qui puisse minimiser les coûts de main d’œuvre tout en préservant les qualités du produit (la fève de criollo). 
 

Ce sont les 9 élèves du groupe ESICAO qui ont conquis le jury et surtout l’association Cacao Péi, grâce à leur prototype qui combine l’énergie solaire et la ventillation naturelle pour permettre aux fèves de sécher. Leur solution s’appuie donc sur des énergies propres, avec un système qui permet un séchage homogène et une traçabilité des lots et qui nécessite peu de moyens financiers pour sa mise en application. Cette proposition d'ESICAO permet à l’association de maîtriser des coûts de main d’œuvre et de répondre à l’une de ses priorités : le respect de la qualité des fèves.
 

Les élèves vainqueurs de cette édition pourront fêter leur victoire lors d’une sortie en catamaran (privatisation offerte par l’école au groupe ESICAO). En parallèle, l’ensemble des élèves participants ont été généreusement et très symboliquement remerciés par Cacao Péi qui leur a offert un plant de cacao ainsi qu’une visite privée des installations de l’association. 
 

Qualitropic tient à féliciter l’ensemble des futurs ingénieurs pour leur travail et souhaite continuer à soutenir l’ESIROI comme membre du comité de pilotage des Défis. De même, il est envisagé que le pôle puisse accompagner l’association sur cette année afin de concrétiser le travail entamé. 
 

Pour en savoir plus : http://esiroi.univ-reunion.fr/actualites/esicao-vainqueur-des-defis-esiroi-2018/
 

Puisque cette seconde édition en appelle d’autres, nous vous invitons également à voir également dans notre newsletter : l’appel à manifestation d’intérêt pour la troisième édition des Défis ESIROI !
 

L’école donne rendez-vous l’année prochaine aux structures professionnelles qui souhaiteraient participer et bénéficier du travail des élèves-ingénieurs de l’ESIROI.