LA BIOECONOMIE TROPICALE, VOUS CONNAISSEZ ?


La bioéconomie est sans doute le modèle économique de demain !

Elle regroupe les activités économiques liées à l’innovation, à la production, au développement et à l’utilisation de produits et de procédés issus du monde du vivant et renouvelables. Et tropicale, parce qu’elle est basée sur la production et l’exploitation éco-responsable de toutes les ressources et richesses, terrestres et marines, qui foisonnent sous nos latitudes.

Elle vise des marchés dans les domaines des rendements agricoles, des process industriels (agroalimentaire, environnement, énergie…), de la santé humaine et animale.

PRINCIPAUX SECTEURS

  • Canne à sucre
  • Fruits et légumes
  • Plantes aromatiques, à parfum et médicinales
  • Horticulture et autres productions végétales
  • Pêche et aquaculture
  • Elevage
  • Microalgues
  • Industrie agroalimentaire
  • Santé et Bien-être
  • Environnement

PRINCIPAUX MARCHÉS

  • Alimentation et aliments fonctionnels
  • Bioénergie
  • Biofertilisants
  • Eco-produits
  • e-santé
  • Extraits naturels tropicaux
  • Matériaux et produits bio-sourcés
  • Semences et plants



ACTUALITÉS

10 raisons de nous rejoindre


Retour
13/03/2018
La vie du pôle
Local

Conférence « Consommation responsable » - 13 mars 2018 - Sainte Clotilde


Dans le cadre de la journée internationale des consommateurs (15 mars), une conférence organisée par QUALITROPIC en partenariat avec l’Université de La Réunion et son service Arts et Culture s’est tenue le mardi 13 mars à 18h30 au Théâtre Vladimir Canter. Elle a permis de réunir plus de 80 personnes autour de la thématique de la consommation responsable.
 

Devant la surabondance des choix de consommation, devant la prise de conscience que notre alimentation a un effet sur notre environnement et sur notre santé, devant la recrudescence des cas d’obésité, d’hypertension artérielle, de diabète, … notamment à La Réunion, cette conférence avait pour objectif de présenter à travers différentes interventions les différentes actions actuellement menées localement pour permettre au consommateur de consommer mieux et responsable.

 

  • Agence Régionale de Santé OI : « La nutrition : Une priorité de santé à La Réunion ».

Après une revue d’indicateurs démographiques et sociaux et un état des lieux des problématiques de santé liées à la nutrition à La Réunion (comparativement à la France métropolitaine), l’importance d’une alimentation saine et diversifiée reliée à une activité physique régulière a été abordée.

En outre, des actions récemment mises en œuvre dans le cadre du Programme Alimentation Activités Nutrition Santé de La Réunion (PRAANS) 2013-2016, telles que « Mission Retrouve ton cap », « Dites non au diabète », ... ont été présentés. Enfin, quelques grandes orientations du Projet de Santé à La Réunion et Mayotte 2018-2027, à l’horizon 5 ans et 10 ans, ont été évoquées avec pour objectifs majeurs : ralentir la progression de l’obésité et la croissance des pathologies nutritionnelles et métaboliques, etc.

 

  • DAAF de La Réunion : « Agir sur l’offre alimentaire »

Le Plan régional de l’Alimentation : « AGIR SUR L’OFFRE ALIMENTAIRE » du PRogramme Alimentation Activités Nutrition Santé (PRAANS) a été présenté notamment via ses 3 mesures :

  1. Améliorer la qualité de l’offre alimentaire,
    1. Teneur en sucre des produits sucrés
    2. Qualité nutritionnelle des repas en restauration scolaire
  2. Valoriser le patrimoine alimentaire et culinaire local,
    1. Education alimentaire des jeunes (Classes du goût, Campagnes de communication « 5 sur 5 », « Pilon pilé », …
    2. Ancrage territorial (Concours culinaires pour élaborer des recettes pour la restauration scolaire, Réalisation de fiches techniques sur les produits locaux, … »
  3. Faciliter l’accès de tous à une alimentation de qualité
    1. Education alimentaire des jeunes (Un fruit pour la récré, Formation des personnels de la restauration scolaire, …)
    2. Justice sociale (Dons alimentaires, Habilitation régionale des associations d’aide alimentaire, …)
    3. Réduction du gaspillage alimentaire (Mise en place d’un Réseau pour Eviter le Gaspillage Alimentaire - REGAL, Guide sur la prévention des biodéchets, …)
    4. Etiquetage (Nutri-score)

 

  • Institut Régional d’Education Nutritionnelle : « Education nutritionnelle, un outil pour promouvoir la consommation responsable »

L'éducation alimentaire est un outil indispensable à la mise en pratique de l'alimentation responsable par le plus grand nombre et dans l'intérêt de tous. Les actions de l’IREN ambitionnent de mieux valoriser les aliments locaux et d’améliorer la connaissance et l’information des salariés d’entreprise sur l’alimentation.

 

  • Université de La Réunion (Laboratoire ICARE) / Pr BALCOU-DEBUSSCHE & CHU de La Réunion / Dr DEBUSSCHE : « Le projet OPTIRICE »

Le riz constitue l’élément de base de l’alimentation dans de nombreux pays. Selon la richesse du riz en fibres et en oligo-éléments, son conditionnement, sa préparation, son association à d’autres aliments, les effets en termes de santé et de prévention diffèrent (diabète, maladies nutritionnelles). Pourtant, les travaux scientifiques sur l’approvisionnement, le stockage, la préparation, la cuisson et la consommation sont peu nombreux, De même l’impact de ces pratiques sur la santé du consommateur, et la façon dont les pratiques se sont accommodées des nouvelles « modernités » restent peu explorés.

Porté par L’Université de La Réunion, en partenariat avec la société SOBORIZ, l’IREN et le Centre Hospitalier Universitaire de la Réunion, le projet OPTIRICE, labellisé par Qualitropic, vise à proposer à la population réunionnaise des riz plus adaptés sur le plan nutritionnel et à la santé des individus et à leurs pratiques sociales et culturelles.

 

Les présentations ont été suivies de nombreux échanges très intéressants entre auditeurs et intervenants.

 

Cet événement a également été une opportunité pour un adhérent Qualitropic de mettre en avant sa démarche de production et de valorisation des ressources locales. 

En effet, pour le plus grand plaisir des participants, la société Habemus Papam a pu présenter sa gamme de fruits déshydratés et de tisanes à base de PAPAM* récemment développée et commercialisée.

Une belle occasion pour la société qui a pu, en plus de se faire connaître, recueillir divers avis et sensations, capter différentes idées et émotions, au travers de cette proximité avec ses potentiels consommateurs.

Afin de réitérer cette expérience positive, Qualitropic travaille actuellement sur la mise au point d’une offre rapprochant rapidement ses adhérents et leurs (futurs) clients.  

 

*Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales






© 2018 Qualitropic - Politique d'utlisation des cookies - Politique de confidentialité