LA BIOECONOMIE TROPICALE, VOUS CONNAISSEZ ?


La bioéconomie est sans doute le modèle économique de demain !

Elle regroupe les activités économiques liées à l’innovation, à la production, au développement et à l’utilisation de produits et de procédés issus du monde du vivant et renouvelables. Et tropicale, parce qu’elle est basée sur la production et l’exploitation éco-responsable de toutes les ressources et richesses, terrestres et marines, qui foisonnent sous nos latitudes.

Elle vise des marchés dans les domaines des rendements agricoles, des process industriels (agroalimentaire, environnement, énergie…), de la santé humaine et animale.

PRINCIPAUX SECTEURS

  • Canne à sucre
  • Fruits et légumes
  • Plantes aromatiques, à parfum et médicinales
  • Horticulture et autres productions végétales
  • Pêche et aquaculture
  • Elevage
  • Microalgues
  • Industrie agroalimentaire
  • Santé et Bien-être
  • Environnement

PRINCIPAUX MARCHÉS

  • Alimentation et aliments fonctionnels
  • Bioénergie
  • Biofertilisants
  • Eco-produits
  • e-santé
  • Extraits naturels tropicaux
  • Matériaux et produits bio-sourcés
  • Semences et plants


ACTUALITÉS

10 raisons de nous rejoindre


Retour
29/05/2018
Vie du réseau
Local

Lancement du contrat de transition écologique (CTE) du TCO


La Communauté d’agglomération du Territoire de la Côte Ouest (TCO) fait partie avec 7 autres collectivités - la Communauté urbaine d'Arras (Pas-de-Calais), la Communauté de l'agglomération havraise (Seine-Maritime), la Communauté d'agglomération Saint Avold Synergies (Moselle), la Communauté de communes Estuaire et sillon, Saint-Nazaire Agglomération, Nantes métropole (Loire-Atlantique, le département de la Corrèze, la Communauté de communes du Pont du Gard et de l'agglomération du Gard rhodanien (Gard), la métropole d'Aix-Marseille-Provence (Bouches-du-Rhône) - des 8 premiers laboratoires d’expérimentation concernés par les CTE, qui devront être signés d’ici la fin de l’année avec l’Etat.

 

Consacrée dans la loi du 17 août 2015, la transition énergétique a fixé les grands objectifs à atteindre dans le but de rendre notre système de production et de consommation énergétique plus « vertueux » pour l’avenir.

Afin de créer une dynamique territoriale porteuse d’une réelle transition écologique, et faisant suite à la demande du Président de la République et du Premier Ministre, lors de la Conférence nationale des territoires (CNT) du 17 juillet 2017, Nicolas HULOT, Ministre de la Transition écologique et solidaire et les autres ministres se sont mobilisés pour accélérer la transition énergétique et climatique, et mettre en œuvre l’Accord de Paris.

 

L’enjeu est de mobiliser la société autour de l’objectif de neutralité carbone d’ici 2050.

 

Les « Contrats de transition écologique » (CTE) sont les accélérateurs de cette transition écologique avec l’ambition :

 

  • d’accélérer l’action locale pour traduire les engagements pris par la France au niveau national (Plan climat) et international (COP21, One Planet Summit)
  • d’impliquer tous les acteurs du territoire autour d’un projet de transition durable : élus, acteurs économiques, partenaires sociaux, services déconcentrés, citoyens
  • d’accompagner les mutations professionnelles, en particulier dans les situations de reconversion industrielle d’un territoire.

 

Outils opérationnels, ils se déclineront sous la forme d’accords d’objectifs et de résultats entre l’Etat, les collectivités locales et les entreprises pour susciter et sécuriser les initiatives locales autour de projets durables.

C’est à travers un guichet unique, que l’Etat mobilisera l’ensemble des financements de droit commun de l’Etat et de ses établissements publics (ADEME, CDC, Agence de l’eau, Agence française de la biodiversité etc.) pour financer les démarches et actions concrètes.

 

Qualitropic a participé activement aux travaux lors des échanges avec Pascal TERRASSE, Inspecteur Général du Conseil Général de l’Environnement  et du développement durable (CGEDD), le 29 mai, et Sébastien LECORNU, Secrétaire d’Etat à la Transition écologique, le 6 juin, et en faisant remonter 4 fiches actions sur la bioconversion, la valorisation des co-produits de la pêche, la réutilisation des eaux traitées et les matériaux biosourcés.






© 2018 Qualitropic - Politique d'utlisation des cookies - Politique de confidentialité