LA BIOECONOMIE TROPICALE, VOUS CONNAISSEZ ?


La bioéconomie est sans doute le modèle économique de demain !

Elle regroupe les activités économiques liées à l’innovation, à la production, au développement et à l’utilisation de produits et de procédés issus du monde du vivant et renouvelables. Et tropicale, parce qu’elle est basée sur la production et l’exploitation éco-responsable de toutes les ressources et richesses, terrestres et marines, qui foisonnent sous nos latitudes.

Elle vise des marchés dans les domaines des rendements agricoles, des process industriels (agroalimentaire, environnement, énergie…), de la santé humaine et animale.

PRINCIPAUX SECTEURS

  • Canne à sucre
  • Fruits et légumes
  • Plantes aromatiques, à parfum et médicinales
  • Horticulture et autres productions végétales
  • Pêche et aquaculture
  • Elevage
  • Microalgues
  • Industrie agroalimentaire
  • Santé et Bien-être
  • Environnement

PRINCIPAUX MARCHÉS

  • Alimentation et aliments fonctionnels
  • Bioénergie
  • Biofertilisants
  • Eco-produits
  • e-santé
  • Extraits naturels tropicaux
  • Matériaux et produits bio-sourcés
  • Semences et plants



ACTUALITÉS

10 raisons de nous rejoindre


Retour
11/10/2018
La vie du pôle
Local

C'était la 2ème édition du Qualiclub ! 11 octobre 2018 au Lycée Agricole de Saint Paul


Jeudi 11 octobre avait lieu la seconde édition du Qualiclub, une animation proposée par Qualitropic et dédiée à ses membres. 

 

Pour l’occasion, et afin d’évoquer le sujet de « la phytoépuration dans les DOM », Qualitropic avait le plaisir de voir intervenir deux chercheurs de l’IRSTEA spécialisés sur cette thématique ainsi que l’Office de l’eau de la Réunion. 

 

En complément des filières d’assainissement traditionnelles, les filtres plantés de végétaux sont une solution innovante pour le traitement des eaux usées en assainissement collectif mais également en assainissement non collectif.

 

Plusieurs projets et différents travaux sur le sujet ont déjà été réalisés mais les premiers essais n’ont pas forcément encore permis d’obtenir des dispositifs complètement opérationnels, surtout pour les particuliers.

 

Les résultats des études menées par l’IRSTEA sont cependant plus qu'encourageants et des pistes d’études complémentaires et prometteuses existent pour perfectionner ces systèmes et les démocratiser. 

 

Quand on sait que près de 50% des logements réunionnais ne sont pas raccordés et que les particularités de notre territoire rendent difficiles la mise en place et l’entretien de réseaux de collecte d’eaux usées, le potentiel de ces « jardins d’assainissement » n’est pas à négliger !

 

Nous remercions grandement l’équipe du Lycée Agricole Emile Boyer de la Giroday qui a accueilli ce Qualiclub au sein de son établissement, mais également les intervenants et les participants !  

 






© 2018 Qualitropic - Politique d'utlisation des cookies - Politique de confidentialité