LA BIOECONOMIE TROPICALE, VOUS CONNAISSEZ ?


La bioéconomie est sans doute le modèle économique de demain !

Elle regroupe les activités économiques liées à l’innovation, à la production, au développement et à l’utilisation de produits et de procédés issus du monde du vivant et renouvelables. Et tropicale, parce qu’elle est basée sur la production et l’exploitation éco-responsable de toutes les ressources et richesses, terrestres et marines, qui foisonnent sous nos latitudes.

Elle vise des marchés dans les domaines des rendements agricoles, des process industriels (agroalimentaire, environnement, énergie…), de la santé humaine et animale.

PRINCIPAUX SECTEURS

  • Canne à sucre
  • Fruits et légumes
  • Plantes aromatiques, à parfum et médicinales
  • Horticulture et autres productions végétales
  • Pêche et aquaculture
  • Elevage
  • Microalgues
  • Industrie agroalimentaire
  • Santé et Bien-être
  • Environnement

PRINCIPAUX MARCHÉS

  • Alimentation et aliments fonctionnels
  • Bioénergie
  • Biofertilisants
  • Eco-produits
  • e-santé
  • Extraits naturels tropicaux
  • Matériaux et produits bio-sourcés
  • Semences et plants


APPELS À PROJETS


10 raisons de nous rejoindre


Retour
02/10/2017
Les Appels à Projets
Local

ORPLAST 2017


Ce dispositif de l’ADEME – ORPLAST : Objectif Recyclage Plastiques - vise à soutenir financièrement l’intégration de matières plastiques recyclées par les plasturgistes ou transformateurs qui effectuent la transformation de la matière première en produits, en prenant en compte les contraintes techniques réelles pour adapter les systèmes productifs à l’intégration des MPR. L’objectif est de soutenir le recyclage par l’aval de la filière en créant une augmentation des volumes de MPR consommés.

 

D’une manière générale, les projets soutenus devront ainsi porter sur :

  • l’utilisation de matières plastiques recyclées en complément ou substitution de plastique vierge ;
     
  • la pérennisation d’intégration de matières plastiques recyclées par les entreprises (adaptation de la chaîne de production, approvisionnement de proximité, etc.).

 

Ce dispositif comporte :

  • Des aides aux études et à l’investissement pour adapter les processus de fabrication à l’utilisation de matières plastiques issues du recyclage
     
  • Un soutien à l’approvisionnement de matières plastiques issues du recyclage pouvant atteindre 200 k€ par bénéficiaire

 

Toutes les entreprises (quelle que soit leur taille) situées sur le territoire français, utilisatrices de matières plastiques (par exemple des plasturgistes ou transformateurs), peuvent répondre au dispositif ORPLAST.

 

Pourront être aidées :

  • les entreprises qui n’utilisent pas à l’heure actuelle de matières plastiques recyclées et qui souhaitent étudier cette opportunité, notamment en réalisant des tests ;
     
  • les entreprises déjà utilisatrices mais qui se heurtent à des contraintes techniques (procédés notamment, baisse de productivité par exemple), ou des contraintes sur le produit (aspect, résistance, grade alimentaire, etc.) lorsqu’elles souhaiteraient : o augmenter le taux de matières plastiques recyclées dans leurs produits ; o utiliser une matière plastique recyclée de qualité différente (moins additivée, avec un peu plus d’impuretés, avec des caractéristiques moins homogènes…).

 

Date de clôture : 30/11/2017

 

Plus d'informations : https://appelsaprojets.ademe.fr/aap/ORPLAST2017-68#resultats