LA BIOECONOMIE TROPICALE, VOUS CONNAISSEZ ?


La bioéconomie est sans doute le modèle économique de demain !

Elle regroupe les activités économiques liées à l’innovation, à la production, au développement et à l’utilisation de produits et de procédés issus du monde du vivant et renouvelables. Et tropicale, parce qu’elle est basée sur la production et l’exploitation éco-responsable de toutes les ressources et richesses, terrestres et marines, qui foisonnent sous nos latitudes.

Elle vise des marchés dans les domaines des rendements agricoles, des process industriels (agroalimentaire, environnement, énergie…), de la santé humaine et animale.

PRINCIPAUX SECTEURS

  • Canne à sucre
  • Fruits et légumes
  • Plantes aromatiques, à parfum et médicinales
  • Horticulture et autres productions végétales
  • Pêche et aquaculture
  • Elevage
  • Microalgues
  • Industrie agroalimentaire
  • Santé et Bien-être
  • Environnement

PRINCIPAUX MARCHÉS

  • Alimentation et aliments fonctionnels
  • Bioénergie
  • Biofertilisants
  • Eco-produits
  • e-santé
  • Extraits naturels tropicaux
  • Matériaux et produits bio-sourcés
  • Semences et plants



APPELS À PROJETS


10 raisons de nous rejoindre


Retour
11/08/2018

National

Appel à projet de développement agricole et rural d'innovation et de partenariat 2019


L’appel à projets de développement agricole et rural d’innovation et de partenariat vise à mobiliser les acteurs du développement agricole et rural sur des actions de recherche appliquée et d’innovation. Il s’inscrit dans le cadre de l’action 3.2 - Soutien aux projets d’innovations collaboratives et territoriales du volet agricole du grand plan d’investissement visant à accompagner le développement des filières de produits agricoles, agroalimentaires, de l’aquaculture et de la pêche et accélérer la transformation de ces secteurs.

 

Cet appel devra permettre notamment :

· d'encourager l’innovation, en explorant de nouveaux domaines, en mettant au point de nouveaux outils ou en renouvelant les méthodes de travail et d’organisation ;

· de créer les conditions favorables au développement des processus d’innovation en associant autour de projets communs des acteurs de toutes les parties prenantes ;

· d'améliorer l’efficacité du dispositif de développement agricole et rural :

· en confortant le travail en réseau au sein de ou entre catégories d’acteurs et de territoires pour le traitement de questions transversales et le développement d’approches systémiques ;

· en faisant émerger les compétences dont l’agriculture aura besoin demain sur le terrain de l’innovation ;

· de proposer des outils d'aide à la décision, d'acquérir des références et de mettre à disposition les résultats des travaux sous une forme facilement communicable aux agriculteurs, aux formateurs et aux acteurs du conseil agricole.

 

Les projets présentés pourront concerner notamment la mise au point de méthodes d’observations, de connaissances finalisées, de nouvelles méthodes de conseil, de gestion des risques, d’organisation et de partenariat, à l’échelle nationale ou de territoires pertinents. Ils devront permettre l’acquisition de références ou d’expériences en matière d’efficacité économique, environnementale, sociale et sanitaire et comporter des actions en termes de transfert et de valorisation des résultats.

 

Les projets peuvent être déposés par l’ensemble des organismes visés à l’article L 820-2 du code rural et de la pêche maritime.
 

Les projets devront s’inscrire dans les thèmes suivants :

Thème 1 : conception et conduite de systèmes de production diversifiés et économiquement viables et basés sur les principes de l’agro-écologie en valorisant l’approche systémique.

Thème 2 : performance économique, innovation sociale et valorisation des productions dans les territoires ruraux.

Le concours maximal du CASDAR susceptible d’être apporté à un projet est limité à 500.000 € du coût total éligible du projet (hors salaires publics), présenté en HT pour les organismes assujettis à la TVA et en TTC pour les organismes non assujettis. Le taux d’aide maximal par projet de la subvention du ministère en charge de l’agriculture au titre du CASDAR accordée est fixé à 80 % des dépenses éligibles pour les projets sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets « innovation et de partenariat » en 2019.

 

Date de clôture : 09/04/2019

Informations : https://info.agriculture.gouv.fr/gedei/site/bo-agri/instruction-2018-608

 






© 2018 Qualitropic - Politique d'utlisation des cookies - Politique de confidentialité