LA BIOECONOMIE TROPICALE, VOUS CONNAISSEZ ?


La bioéconomie est sans doute le modèle économique de demain !

Elle regroupe les activités économiques liées à l’innovation, à la production, au développement et à l’utilisation de produits et de procédés issus du monde du vivant et renouvelables. Et tropicale, parce qu’elle est basée sur la production et l’exploitation éco-responsable de toutes les ressources et richesses, terrestres et marines, qui foisonnent sous nos latitudes.

Elle vise des marchés dans les domaines des rendements agricoles, des process industriels (agroalimentaire, environnement, énergie…), de la santé humaine et animale.

PRINCIPAUX SECTEURS

  • Canne à sucre
  • Fruits et légumes
  • Plantes aromatiques, à parfum et médicinales
  • Horticulture et autres productions végétales
  • Pêche et aquaculture
  • Elevage
  • Microalgues
  • Industrie agroalimentaire
  • Santé et Bien-être
  • Environnement

PRINCIPAUX MARCHÉS

  • Alimentation et aliments fonctionnels
  • Bioénergie
  • Biofertilisants
  • Eco-produits
  • e-santé
  • Extraits naturels tropicaux
  • Matériaux et produits bio-sourcés
  • Semences et plants

APPELS À PROJETS


10 raisons de nous rejoindre


Retour
07/02/2020

National

Réduction, Recyclage et Valorisation des Déchets du Bâtiment - ADEME


Cet AAP s’inscrit dans un objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050 et de valorisation du potentiel français de développement de l’économie verte, tout en préservant la biodiversité, la qualité de l’air, les ressources en matières, en énergie et en eau, en cohérence avec la Stratégie Nationale Bas Carbone[1] (SNBC), le Plan Biodiversité[2], le Plan National d’Adaptation au Changement Climatique[3] (PNACC), et la Feuille de Route de l’Economie Circulaire[4] (FREC).

 

Aujourd’hui, les déchets du Bâtiment représentent près de 46 millions de tonnes par an issues de la démolition et la déconstruction, de la réhabilitation et la rénovation et de la construction neuve. Or, les estimations de la valorisation des déchets de ce secteur varient entre 48 et 60% avec de fortes disparités pour certaines matières. La loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, votée par l’Assemblée nationale et le Sénat, prévoit la mise en place d’une filière à responsabilité élargie des producteurs dans le secteur du bâtiment au 1er janvier 2022.

 

Dans ce contexte, cet AAP vise plusieurs objectifs. Il s’agit de proposer des solutions ou des modèles d’organisation (à l’échelle du chantier, de la gestion d’un flux de déchet ou de la production d’un produit ou matériau) permettant de réduire la quantité de déchets tout au long du cycle de vie des chantiers, d’augmenter le taux de recyclage des déchets non inertes et non dangereux du bâtiment et enfin d’augmenter la part de déchets recyclés dans la construction et la rénovation. Les solutions offrant un potentiel de réplication, de massification et d’industrialisation sont recherchées dans le cadre de cet AAP.

 

Source: https://appelsaprojets.ademe.fr/aap/AAPRRVDB2020-19#resultats






© 2020 Qualitropic - Politique d'utlisation des cookies - Politique de confidentialité