LA BIOECONOMIE TROPICALE, VOUS CONNAISSEZ ?


La bioéconomie est sans doute le modèle économique de demain !

Elle regroupe les activités économiques liées à l’innovation, à la production, au développement et à l’utilisation de produits et de procédés issus du monde du vivant et renouvelables. Et tropicale, parce qu’elle est basée sur la production et l’exploitation éco-responsable de toutes les ressources et richesses, terrestres et marines, qui foisonnent sous nos latitudes.

Elle vise des marchés dans les domaines des rendements agricoles, des process industriels (agroalimentaire, environnement, énergie…), de la santé humaine et animale.

PRINCIPAUX SECTEURS

  • Canne à sucre
  • Fruits et légumes
  • Plantes aromatiques, à parfum et médicinales
  • Horticulture et autres productions végétales
  • Pêche et aquaculture
  • Elevage
  • Microalgues
  • Industrie agroalimentaire
  • Santé et Bien-être
  • Environnement

PRINCIPAUX MARCHÉS

  • Alimentation et aliments fonctionnels
  • Bioénergie
  • Biofertilisants
  • Eco-produits
  • e-santé
  • Extraits naturels tropicaux
  • Matériaux et produits bio-sourcés
  • Semences et plants



OFFRES D'EMPLOI


10 raisons de nous rejoindre


Retour
Posté le 18/12/2019

Stage : Caractérisation expérimentale de parois à base de déchets plastiques : analyses mécaniques et thermiques - Laboratoire Piment


Laboratoire PIMENT - Université de La Réunion

 

Stage : master 2 / Ingénieur
Durée : 6 mois
Salaire net mensuel : 525,00€
Prise de fonction : 01/02/2020
Lieu de travail : SAINT PIERRE Grand Est Réunion
​Date limite de candidature : 20/01/2020

 

CONTEXTE DE L’ETUDE

Le laboratoire PIMENT de l’Université de La Réunion, et plus particulièrement sa thématique « Efficacité énergétique des espaces bâtis » est spécialisée, entre autres, dans la modélisation numérique et l’expérimentation d’enveloppes ou de dispositifs associés aux bâtiments. Ses principaux champs d’applications sont la thermique, l’aéraulique, l’hygrométrie et la photométrie. L’étude de la performance de parois innovantes fait partie des axes de recherche de la thématique. Cette sous-thématique permet d’identifier les leviers possibles pour améliorer le confort thermique des usagers et réduire leur impact énergétique. La valorisation de ressources ultimes (comme les déchets plastiques) en tant qu’enveloppe du bâtiment offre des perspectives intéressantes.

Les objectifs généraux sont :

  • Évaluer expérimentalement les performances d’une paroi,
  • Réduire les consommations énergétiques,
  • Améliorer le confort thermique des usagers.

 

CONTEXTE SCIENTIFIQUE DE L’ETUDE

Les déchets plastiques sont une grande problématique pour notre environnement. 91% des déchets plastiques ne sont pas recyclés ! Les matières plastiques prenant plus de quatre siècles à se dégrader, la majorité d'entre elles existent toujours, même sous une forme différente. Seuls 12 % ont été incinérés. Des « îles artificielles » font leur apparition dans les océans, occasionnant des dommages considérables sur la faune aquatique. Les prévisions selon lesquelles les océans contiendront plus de déchets plastiques que de poissons d'ici à 2050, statistiques les plus mentionnées, poussent à une plus grande mobilisation. Son impact sur les ressources biologiques en fait un matériau nécessairement à valoriser pour limiter, voire éliminer, sa présence dans les écosystèmes.

L’objectif de ce stage est d’évaluer le potentiel de valorisation de déchets plastiques pour des applications mécaniques ou thermiques dans le secteur du BTP.

Puisqu’il est maintenant admis qu’il est nécessaire de trouver des solutions de valorisation des déchets plastiques, les objectifs de ce stage seraient les suivants :

  • Analyser les ressources en déchet de l’île de La Réunion et identifier les déchets plastiques ultimes ;
  • Définir un protocole expérimental pour mettre en place une ou des expérimentations (mécanique et thermique) en adéquation avec les finalités du projet ;
  • Mettre en œuvre une technique expérimentale conduisant à l’obtention de connaissances sur les propriétés des parois étudiées ;
  • Récolter et traiter les données expérimentales ;

 

MISSION

Dans un premier temps, le/la stagiaire devra réaliser un état de l’art général afin de se former et de cerner les problématiques suivantes :

  • Inventaire des différents types de plastique et des propriétés thermo physiques associées ;
  • État de l’art sur les solutions existantes de valorisation du plastique dans le secteur du BTP (mécanique et/ou thermique) ;

Dans un second temps, l’étudiant(e) se chargera de réaliser un bilan des déchets disponibles. Il (Elle) effectuera un inventaire déchets plastiques sur l’île de La Réunion, et identifiera les déchets plastiques ultimes (non recyclés). Une évaluation quantitative permettra d’identifier l’abondance des ressources disponibles.

Par la suite, dès que le besoin aura été clairement identifié, et sur la base de l’état de l’art mené, le travail à effectuer comportera deux tâches :

  • Mise en place d’un protocole expérimental :
    • Conditionnement des échantillons tests (selon nomes en vigueur) en fonction des essais à la suite.
    • Essais mécaniques : analyse granulométrique, masses volumiques absolue/apparente, essais sur mortiers/bétons frais/durcis (essai de consistance, temps de prise, essai d’affaiblissement, essai d’étalement, résistance en traction, flexion et compression)
    • Essais thermiques : évaluation de la conductivité thermique en fonction des types d’échantillons, analyse des performances de l’échantillon pour 3 climats caractéristiques de La Réunion (climat des bas, climat de moyenne altitude, climat des hauts de l’île).
  • Phase expérimentale, traitement des données et analyse des résultats.

Le travail effectué lors de ce stage pourrait faire l’objet d’une publication scientifique, suivant l’avancée et la pertinence des résultats.

En fonction de la qualité du (de la) candidat(e), ce projet pourrait faire l’objet d’une suite en thèse de doctorat en partenariat avec la société Empreinte Urbaine.

 

Profil

Candidat(e) souhaitant faire son stage de fin de cursus Master/Ingénieur (6 mois) dans un laboratoire de recherche.

Ce stage requiert :

  • Des capacités relationnelles et de travail en équipe ;
  • Des méthodes de travail rigoureuses et efficaces, le sens de l’organisation et la culture du résultat ;
  • Une forte capacité d’adaptation et une grande disponibilité ;
  • Un souci du respect des engagements ;
  • Une capacité rédactionnelle français/anglais ;
  • Être curieux, innovant, pragmatique et responsable avec une réelle vision stratégique.

 

Pour postuler : https://www.abg.asso.fr/fr/candidatOffres/show/id_offre/89081
Site web : https://piment.univ-reunion.fr/






© 2020 Qualitropic - Politique d'utlisation des cookies - Politique de confidentialité